Actualités

12 mars 2013

Projet MINALOGIC : Récupération d’énergie par cyclage thermique de bilames


Minalogic annonce que 6 projets innovants ont été retenus lors du 14ème appel à projets du FUI. Les 6 projets représentent un budget total de R&D de 29,7 millions d’euros dont 11,5 millions d’euros provenant de subventions de l’Etat, du FEDER et des collectivités locales.

DELTA CONCEPT est partenaire d’un de ces projets, le projet HEATec.

 

Le FUI (Fonds unique interministériel) est un programme destiné à soutenir la recherche appliquée, pour aider au développement de nouveaux produits et services susceptibles d’être mis sur le marché à court ou moyen terme.

Il permet de financer les projets de R&D collaboratifs (grandes entreprises, PME, laboratoires) des pôles de compétitivité.

Projet HEATec
Thème : efficacité énergétique
Développement de solutions innovantes pour la récupération d’énergie thermique

Le projet HEATec vise à développer de nouveaux systèmes de récupération d’énergie thermique à partir de gradients thermiques. Ces nouveaux dispositifs ouvrent la voie à des applications liées à l’alimentation électrique de systèmes autonomes à basse consommation avec des convertisseurs de quelques dizaines de microwatts par cm², ou à la création de systèmes producteurs d’énergie avec des convertisseurs de quelques milliwatts par cm².

Afin d’atteindre ces objectifs, les partenaires du projet se proposent de récupérer l’énergie mécanique libérée par des bilames DELTA CONCEPT sous l’effet de la chaleur, de manière cyclique.

Applications potentielles :

  • Domotique
  • Infrastructure & construction
    • Compteurs d’eau et de gaz intelligents
    • Câbles électriques
    • Réseaux d’eau et de gaz
  • Grand public
    • Montres
    • Frontales
    • Dispositifs publicitaires
  • Industrie
    • Contrôle et domotique des bâtiments
    • Disjoncteurs
    • Surveillance industrielle et sécurité (armoires électriques, busbarres…)
  • Medical
    • Systèmes de surveillances autonomes
    • Cardio-frequencemetres
  • Automobile

 

Partenaires : STMicroelectronics Crolles (38) – STMicroelectronics Tours (37) – STMicroelectronics Rousset (13) – Genes’Ink (13) - Delta Concept (38) – CEA-Leti et CEA-Liten (38) – ESI Group (75)
Budget : 6,8 M€
Label Green
Projet co-labellisé par les pôles Capenergies, S2E2 et SCS

 

 

29 mai 2012

Spot à balayage automatique. La technologie bilame est-elle pertinente ?

Nous avons participé à un intéressant projet d’étude industriel porté par un groupe d’étudiants. L’idée était de réaliser un spot d’éclairage capable de balayer automatiquement la surface de tableaux d’exposition. La technologie bilame s’est avérée pertinente : la dilatation du bilame induite par une résistance chauffante alimentée de manière alternative provoque ainsi le mouvement souhaité.

Description

Destiné à des utilisateurs professionnels ou amateurs, ce spot a donc pour vocation d’éclairer des tableaux ou des représentations graphiques de tailles variées (100 X 100 mm à 594 X 841 mm).

Pour la partie mécanique de l’appareil, les étudiants ont exploré plusieurs pistes dont celle de l’intégration de bilames pour la mobilité du spot (déplacement horizontal et vertical de l’éclairage led). Cette technologie est adaptée, dans la mesure où le bilame, lorsqu’il est chauffé, effectue un mouvement progressif et répétitif.

La solution a été retenue compte tenu de l’avancée de l’étude et d’un souhait commun d’explorer cette technologie simple et peu coûteuse. Deux autres ont été abordées mais non retenues :

l’intégration d’un moteur « pas à pas » (vraisemblablement le procédé le plus traditionnel et efficace pour gérer des déplacements précis),

l’utilisation de fils à mémoire de formes (technologie encore assez récente).

Les études

L’étude de transformation mécanique a retenu un double système « pignon-crémaillère » (double, pour assurer la rotation dans 2 directions différentes), avec un congé réalisé au niveau de la fente de la crémaillère pour éviter l’arc-boutement du bilame lors de sa déflexion. L’effort nécessaire a impliqué la mise en place d’un double bilame.

L’étude thermique a, quant à elle, retenu la solution de la résistance chauffante, la plus connue pour chauffer un élément.

Une résistance particulière, la thermistance CTP, (Résistance variable enfonction de la température, habituellement utilisée comme capteur thermique) peut être utilisée comme résistance chauffante, lorsqu’elle est alimentée par une source fixe. Elle sera préférée, pour sa simplicité de mise en oeuvre.

Par contre, les hypothèses suivantes ont été éliminées : utilisation d’un solénoïde (trop compliquée) ou du chauffage direct du bilame (mauvaise conductivité).

 

Conclusion

Cette étude montre que la technologie bilame se révèle pertinente pour gérer des déplacements plus ou moins importants, avec un effort acceptable.

Le bilame, habituellement utilisé comme « disjoncteur thermique » (thermostat), peut, tout-à-fait assurer une fonction d’actionneur mécanique, à condition de le chauffer artificiellement.

Le mouvement translatoire ou rotationnel (selon la forme – droite ou spirale par exemple – donnée au bilame), est ainsi assuré par la simple déformation de ce dernier, en remplacement d’un mécanisme souvent complexe.

 

 

30 mars 2012

Fers à repasser CALOR : nouvelle gamme DELTA CONCEPT inside !

CALOR vient de lancer, au premier trimestre 2012, une nouvelle gamme de fers à vapeur conservant la technologie bilame pour la fonction anti-goutte made in DELTA CONCEPT.

La fiabilité et le faible coût de cette technologie bilame, ont eu raison de l’électronique, pour gérer cette fonction. DELTA CONCEPT reste ainsi le fournisseur privilégié de la marque CALOR, confortant sa position de référence en la matière.

La fonction anti-goutte coupe l’alimentation en eau quand la température de la semelle n’est plus suffisante pour produire de la vapeur.  Résultat : pas de fuite d’eau ni d’éclaboussure risquant de tacher le tissu.

DELTA CONCEPT fabrique, depuis plus de 6 ans, des bilames pour la fonction anti-goutte des fers à repasser à vapeur CALOR. L’ensemble de la production mondiale des fers à vapeur de la marque est situé à Pont-Evêque en Isère (France) dont 600.000 unités, en 2011, sont dotées de la fonction anti-goutte.

 

 

 

 

 

24 février 2012

Dilatation et contraintes thermiques dans les solides : application aux bilames

Je viens d’écrire avec M. Jean-Pierre MICHEL de l’École des Mines de Nancy, un article dans la revue de l’ Union des professeurs de physique et de chimie titré  » Dilatation et contraintes thermiques dans les solides : application aux bilames « . Avec la présentation d’une expérience.

RÉSUMÉ :
L’ article est consacré à la dilatation thermique linéaire des solides au voisinage
de la température ambiante. Après une présentation de ses caractéristiques et de ses ordres
de grandeur pour l’ensemble des matériaux, on considère les effets mécaniques de cette
propriété. Il est montré que les contraintes créées peuvent être néfastes et conduire à la
ruine d’objets, mais également qu’elles peuvent être utilisées, grâce aux bilames métalliques.
La fabrication, les caractéristiques et les nombreuses applications de ces composants
sont présentées. Une expérience spectaculaire, tout en étant simple à réaliser, sur
l’effet de la dilatation thermique est décrite …

Article complet (cliquer)

Par Jean-Pierre MICHEL
Institut Jean Lamour (SI2M) (UMR CNRS-Nancy Université n° 7198)
École des Mines – 54042 Nancy Cedex
michelmines@wanadoo.fr

et Gilbert PITONE
Delta Concept – 38360 Sassenage
gilbert.pitone@delta-concept.fr

18 novembre 2011

Le Nickel au cœur de la technologie bilame

Cet élément chimique particulièrement apprécié pour les alliages qu’il forme avec le fer[1] par exemple, est largement utilisé pour constituer le matériau Bimétal. Ce dernier est produit par co-laminage de 2 bandes de métal (faites de Fer et de Nickel pour la plus grande part) qui ont chacune des coefficients de dilatation différents.

La bande ainsi obtenue a la propriété de se déformer sous l’effet de la température. C’est autour de cette déformation que DELTA CONCEPT met au point ses produits et fabrique des composants de thermostats, utilisant le matériau Bimétal.

DELTA CONCEPT reçoit sa matière première bimétal livrée en bande de 0,1 à 1mm d’épaisseur, et 5 à 50mm de large.

Le choix du Bimétal et de ses dimensions a son importance. Constitué d’environ 30% de Nickel, matière première cotée en bourse, son coût fluctue, en fonction des gisements du moment et de la demande internationale (de 18 000 à 20 000 dollars US/tonne). La France, par sa production en Nouvelle-Calédonie, dispose de 30% des réserves mondiales ! Ce qui fait la fortune de ce territoire d’outre mer.

Cinq grands groupes mondiaux fournissent plus de la moitié de l’offre mondiale : Norilsk (Russie), INCO (Canada), Falconbridge (Canada), Western Mining (Australie) et Eramet SLN (France). Source : http://chimie.sup.pagesperso-orange.fr/NICKEL.htm.

 

Production de Nickel par pays :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nickel

Pays Milliers de tonnes % total
Russie 300 23
Australie 218 17
Canada 162 13
France (Nouvelle Calédonie) 112 9
Indonésie 103 8
Total 5 pays 897 70
Total Monde 1284 100

 

Impact et maîtrise des coûts

La variation du prix de cette matière première impacte, bien sûr, nos propres coûts de production.  Pour les minimiser, nous dimensionnons le bilame, dès la phase d’étude avec notre client, de la manière la plus précise et la plus économique possible. Les critères pris en compte sont les suivants :

  • la référence de bimetal utilisé,
  • l’épaisseur de la bande,
  • le poids de la pièce une fois découpée pour être usinée.

 

Exemples d’application chez DELTA CONCEPT

Ils sont nombreux et se répartissent en trois grandes familles : les bilames à dilatation progressive, à retournement brusque (cloquants), ou « usinés » par DELTA CONCEPT puis intégrés dans des sous-ensembles mécaniques ou électriques.

Cette variété d’applications permet à notre entreprise de participer à la conception/fabrication d’actionneurs mécaniques, de coupe-circuits électriques, de régulateurs, de clapets de sécurité.

Voir le détail de nos applications (lien sur la page interne).

Et d’autres exemples d’utilisation du Nickel[2].

 

En savoir plus sur le Nickel :

-          http://fr.wikipedia.org/wiki/Nickel

-          http://chimie.sup.pagesperso-orange.fr/NICKEL.htm

 


[1] « Zoom sur Les alliages fer-nickel. Ils sont utilisés pour leurs propriétés physiques, parfois étonnantes. Par exemple, l’ invar, alliage fer-nickel contenant 36 % de nickel (FeNi36), est quasiment non dilatable en dessous de 200 °C . Il est utilisé en cryogénie (cuve des navires méthaniers), en physique des lasers (éléments de structure) ou dans les écrans de téléviseurs cathodiques (shadow mask ).

Les propriétés physiques des alliages fer-nickel mises à profit sont les propriétés magnétiques (alliages à forte perméabilité magnétique, alliages à bas point de Curie , alliages magnétostrictifs ), élastiques (alliages à très faible coefficient thermoélastique), ainsi que leurs extraordinaires propriétés de dilatation (alliages non dilatables ou à dilatation contrôlée). »
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nickel

 

[2] Les sels de nickel (hydroxycarbonate, chlorure, sulfate…) sont utilisés dans différentes industries telles que l’électronique , la catalyse , la galvanoplastie.

Le nickel est aussi utilisé dans la cathode des piles alcalines nickel-dioxyde de manganèse, et des accumulateurs alcalins nickel-cadmium, nickel-métal hydrure et nickel-zinc.

Cordes de guitare électrique : le nickel est utilisé pour certains types de cordes.

Il est utilisé en bijouterie avec de l’or afin d’obtenir une meilleure tenue mécanique ainsi que des couleurs originales. Ainsi du cuivre, du nickel et de l’ or donne de l’or jaune ou rosé et de l’or et nickel donne de l’or blanc.

Un autre débouché « historique » du nickel reste les pièces de monnaie, où les qualités de malléabilité et de résistance du produit sont particulièrement appréciées. Ainsi, on trouve du nickel dans les pièces américaines, canadiennes, et dans les pièces d’un et de deux euros .

Il convient de remarquer que, faisant partie des métaux de transition, le nickel pourrait être remplacé par d’autres éléments : il est utilisé principalement en raison de son faible coût d’extraction et de traitement par rapport aux autres solutions techniquement envisageables à ce jour.

Il entre également dans la composition du fil dentaire. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nickel

20 octobre 2011

DELTA CONCEPT innove avec le groupe SEB

Fournisseur depuis 10 ans du groupe SEB, DELTA CONCEPT participe à l’un des 14 brevets déposés par le groupe pour le dernier né de sa gamme d’autocuiseurs : Nutricook.

La fonction « purge vapeur » sur laquelle est intervenue DELTA CONCEPT participe à la qualité de cet autocuiseur qui garantit la préservation des vitamines lors de la cuisson. Sa cuisson sous « vide d’air » (90 % de l’air évacué avant la montée en pression de l’autocuiseur) évite l’exposition des vitamines à l’oxygène. Les légumes conservent également jusqu’à 2 fois plus de vitamine C. Nutricook répond la demande de consommateurs toujours plus sensibles à la qualité nutritionnelle de leurs aliments.

DELTA CONCEPT montre ainsi sa capacité d’accompagnement et de partenariat dans la recherche amont. Objectif : innover sur le plan technologique et trouver des solutions porteuses de valeur ajoutée pour ses clients. DELTA CONCEPT travaille régulièrement avec des centres de recherche de dimension internationale comme le CEA Grenoble sur des études de comportement bimétal en situations spécifiques. L’entreprise se positionne non seulement comme fabricant de bilames mais également comme partenaire en recherche/développement pour ses clients et les bureaux d’études.

11 octobre 2011

SEB : commandes en hausse !

Client historique de DELTA CONCEPT, le groupe SEB renouvelle régulièrement sa confiance dans les technologies bilames développées par l’entreprise. Depuis le printemps 2010, le lancement de nouveaux produits et l’augmentation des volumes de commandes attestent de la sortie de crise pour le groupe propriétaire de la marque CALOR.

Conséquence directe pour DELTA CONCEPT, les commandes CALOR sont en augmentation annuelle de plus 50% ! depuis 2010.
Depuis près de 10 ans, DELTA CONCEPT fournit, pour son marché mondial, les bilames des systèmes anti-goutte de fers à repasser à vapeur de cette marque.

 

 

 

 

Autocuiseur de la gamme Nutricook

Autre secteur en croissance du groupe SEB sur lequel DELTA CONCEPT s’est positionné : la nouvelle gamme d’autocuiseurs Nutricook.

 

Après un démarrage mondial plus lent que prévu (100.000 cocottes équipées en 2010 de bilames DELTA CONCEPT, au lieu de 600 000 initialement prévues), DELTA CONCEPT aura livré 250.000 pièces en 2011, et espère voir cette progression se confirmer en 2112.

19 février 2010

Un disjoncteur parafoudre écologique avec ABB

Le Pôle Foudre Soulé & Hélita d’ABB France améliore continuellement son offre, fort de son laboratoire de recherche, dans les Hautes Pyrénées à Bagnères de Bigorre

DELTA CONCEPT a contribué à l’amélioration de la gamme Compact OVR PLUS, parafoudre phase+neutre hautes performances, avec organe de coupure intégré (auto-protégé), pour la protection des équipements électriques contre la foudre et les surtensions transitoires :

  • Equipements audio-visuels : téléviseurs LCD, Plasma, ordinateurs, Hifi…
  • Equipements électroménagers : machine à laver, lave-vaisselle, robots ménagers, fours…
  • Installations électriques : onduleurs, climatiseurs, serveurs, photocopieurs, caméras…

Auto-protection

  • Dispositif de détection de  fin de vie, par capteur bimétal intégré (breveté) permettant d’éviter un disjoncteur ou un fusible additionnel

Eco-conception

  • Innovation et concept breveté pour un produit avec émission de CO2 réduit.
  • Impact environnemental réduit, par optimisation du cycle de vie du produit, selon la norme ISO 14040
  • Conformité aux règles RoHS (2002/96/CE) : absence de Plomb, Mercure, Chrome Hexavalent, Cadmium, Polybromobiphényles (PBB) et Polybromodiphényléthers (PBDE)
  • Très basse consommation <220µA
  • Compact et léger (minimum de plastic et métal)
  • Absence de soudure : économie d’énergie et de matière première, meilleure fiabilité
  • Absence de matière dangereuse : peut être détruit par compression

     

30 octobre 2009

Un autocuiseur révolutionnaire avec Seb

DELTA CONCEPT est partenaire de Logo_SEB, qui lance sa nouvelle gamme d’autocuiseurs : le  Nutricook.

Nutricook1._V231405352_Un autocuiseur nouvelle génération

Cet autocuiseur révolutionnaire propose une cuisson sur mesure qui preserve les vitamines et les minéraux des aliments, et en optimise la tendreté et la saveur.

 

Nutricook3Vitamines et goûts conservés

Après différents tests, il a été prouvé que le Nutricook conserve deux fois plus de vitamines qu’un autocuiseur normal. Grâce à la vapeur douce, les féculents conservent un indice glycémique bas, les viandes préservent leurs vitamines B6 et leur tendreté, et les poissons, jusqu’à 25% d’oméga 3 en plus.